Category Archives: Moral Development

Une société sans violence, un don à faire à nos enfants

Hossain B. Danesh, M.D., F.R.C.P. (C)* Traduction française de Danielle Finné-MacDonnell

La version originale de cet ouvrage, publié en anglais sous le titre “The Violence-Free Society: A Gift for Our Children” était le volume 6 de cette série.

Préface

Il est banal de dire que, pour survivre, la race humaine doit créer une société mondiale fondée sur la coopération universelle. Il va de soi aussi qu’une telle société, tant au cours de son évolution qu’à son apogée, ne peut tolérer la violence, encore moins s’édifier sur elle. Pourtant, au moment même ou le genre humain fait ses premiers pas vers l’unité mondiale, la violence, tant physique que mentale, devient le trait caractéristique de la société moderne. La violation des droits de l’homme, la deformation de la verité, les bouleversements dans les rapports humains, l’avilisscment de la nature humaine, la destruction pure et simple constituent le thème principal de la littérature modeme el alimentent sans cesse les média, qui en arrivent parfois à glorifier de tels comportements. La violence imprègne tout, et peu d’enfants qui naissent de nos jours pourront espérer connaître une vie où celle-ci n’existe pas.

La tentative des savants et des moralistes d’analyser ce problème et de suggérer des solutions dans le contexte culturel actuel a échoué pour deux raisons: d’abord, les causes mêmes de la violence leur ont échappé: ensuite, les changements sociaux nécessaires pour opérer une transformation sont beaucoup plus fondamentaux qu’on ne le suppose généralement. Le Dr Hossain B. Danesh, psychiatre, traite en profondeur ces deux thèmes. Il offre une explication convaincante des raisons qui poussent l’homme à avoir recours à la violence. Il cite des études anthropologiques et sociologiques montrant à quel point la violence peut faire partie de la structure sociale.

II applique les enseignements de la foi bahá’íe et ses propres perceptions à l’analyse de la violence et esquisse la structure d’une société fonctionnant comme une entité organique, en  harmonie avec la nature profonde de l’homme, et dans laquelle la compréhension de la nature humaine et la justice sociale libéreront l’humanité de cette plaie qu’est la violence.

Peter P. Morgan

* Je tiens à remercier Linda O’Neil et Christine Zerbinis de leur aide extrêmement précieuse lors de la rédaction de cet ouvrage.

Téléchargement: Une société sans violence; un don à faire à nos enfants 

 

 

Our Inner Life

Humanity, through suffering and turmoil, is swiftly moving on towards its destiny; if we be loiterers, if we fail to play our part surely others will be called upon to take up our task as ministers to the crying needs of this afflicted world.

Not by the force of numbers, not by the mere exposition of a set of new and noble principles, not by an organized campaign of teaching—no matter how worldwide and elaborate in its character—not even by the staunchness of our faith or the exaltation of our enthusiasm, can we ultimately hope to vindicate in the eyes of a critical and sceptical age the supreme claim of the Abhá Revelation.

One thing and only one thing will unfailingly and alone secure the undoubted triumph of this sacred Cause, namely, the extent to which our own inner life and private character mirror forth in their manifold aspects the splendor of those eternal principles proclaimed by Bahá’u’lláh.

Looking back upon those sullen days of my retirement, bitter with feelings of anxiety and gloom, I can recall with appreciation and gratitude those unmistakable evidences of your affection and steadfast zeal which I have received from time to time, and which have served to relieve in no small measure the burden that weighed so heavily upon my heart.

I can well imagine the degree of uneasiness, nay of affliction, that must have agitated the mind and soul of every loving and loyal servant of the Beloved during these long months of suspense and distressing silence.

But I assure you such remarkable solicitude as you have shown for the protection of His Cause, such tenacity of faith and unceasing activity as you have displayed for its promotion, cannot but in the end be abundantly rewarded by ‘Abdu’l-Bahá, who from His station above is the sure witness of all that you have endured and suffered for Him

Bahá’í Administration

Shoghi Effendi

Enseignement et Vie Intérieure

 

“L’institution de l’école constitue une partie vitale et inséparable de toute campagne d’enseignement et pour cette raison, les croyants doivent lui accorder la très grande importance qu’elle mérite sur le plan et les activités de l’enseignement. Elle devrait offrir aux croyants l’occasion d’approfondir leur connaissance des enseignements par des cours, des discussions et au moyen d’une vie communautaire étroite et intense. »
“Ce n’est pas par la force de notre nombre, ce n’est pas par la simple présentation d’un éventail de nouveaux et nobles principes, ce n’est pas par une campagne d’enseignement organisée, aussi soignée soit-elle et même si c’est à l’échelle mondiale, ce n’est pas par la fermeté́ de notre foi ou l’exaltation de notre enthousiasme, que nous pouvons espérer, en fin de compte, faire valoir, aux yeux d’une époque critique et sceptique, la revendication suprême de la révélation d’Abhá. Une chose et une seule chose assurera infailliblement et à elle seule le triomphe indiscutable de cette Cause sacrée, à savoir, la mesure dans laquelle notre vie intérieure et notre caractère privé reflètent les nombreux aspects de la splendeur de ces principes éternels proclamés par Bahá’u’lláh.”
(Shoghi Effendi)