Des devoirs de sympathie et de bonté envers les étrangers

1. Des devoirs de sympathie et de bonté envers les étrangers

(1.1)
Dès qu’un homme se tourne vers Dieu, il voit le soleil resplendir partout. Tous les hommes deviennent ses frères.

(1.2)
Quand vous vous trouvez avec des étrangers, que le souci des conventions ne vous rende pas froid et distant. Ne les considérez pas avec suspicion comme des malfaiteurs, des voleurs ou des rustres. Vous estimez nécessaire d’être prudent, de ne pas courir le risque de lier connaissance avec des personnes peut-être indésirables. Je vous demande de ne pas songer uniquement à vous-mêmes.

(1.3)
Soyez bons pour les étrangers, qu’ils soient Turcs, Japonais, Persans, Russes, Chinois ou de toute autre nationalité. Faites en sorte qu’ils se sentent chez eux; tâchez de savoir où ils logent, cherchez à leur rendre service; Essayez de leur rendre la vie un peu plus agréable.

(1.4)
Même si, un jour, vos premiers soupçons étaient fondés, continuez de la même manière à leur manifester de la bienveillance; cette bonté les aidera à devenir meilleurs.

(1.5)
Après tout, pourquoi traiter en étrangers les habitants des autres pays ? Que ceux qui vous rencontrent sachent, sans que vous ayez à le proclamer, qu’en vérité vous êtes un bahá’í.

(1.6)
Mettez en pratique le précepte de Bahá’u’lláh: bonté envers toutes les nations. Ne vous contentez pas des paroles amicales, mais que votre coeur soit embrasé par une affectueuse bonté envers tous ceux qui peuvent croiser votre chemin.

(1.7)
O vous, peuples d’Occident, soyez bons envers ceux qui viennent des pays orientaux pour séjourner parmi vous. Oubliez votre formalisme quand vous conversez avec eux; ils n’y sont pas accoutumés. Cette attitude paraît froide et inamicale aux peuples d’Orient. Ayez plutôt une attitude de sympathie.

(1.8)
Montrez-vous pénétrés d’un amour universel. Quand vous rencontrez un Persan ou quelqu’un d’autre étranger, parlez-lui comme à un ami. S’il a l’air seul, tâchez de l’aider, offrez-lui spontanément vos services. S’il est triste, consolez-le; s’il est pauvre secourez-le; s’il est opprimé, délivrez-le; s’il est dans la détresse, réconfortez-le. En agissant ainsi, vous prouverez, non seulement en paroles mais en fait et en vérité, que vous considérez tous les hommes comme vos frères.

(1.9)
A quoi sert-il de convenir que l’amitié universelle est un bien et de parler de la solidarité du genre humain comme d’un grand idéal ? A rien si ces idées ne sont pas transformées en actes.

(1.10)
Le mal persiste dans le monde précisément parce que les gens ne parlent que de leurs idéaux sans s’efforcer de les mettre en pratique.

(1.11)
Si les actes remplaçaient les paroles, la détresse du monde serait bientôt transformée en bien-être.

(1.12)
Un homme qui fait beaucoup de bien sans en parler est sur le chemin de la perfection. Celui qui, ayant fait un peu de bien, l’amplifie dans ses discours, n’a que très peu de mérite.

(1.13)
Si je vous aime, je n’ai pas besoin de vous en parler sans cesse, vous le saurez sans que j’en souffle mot. D’autre part, si Je ne vous aime pas, vous le saurez également, et vous ferais-je mille protestations d’amitié que vous ne me croiriez pas.

(1.14)
Les gens font profession de bonté, multipliant les belles paroles afin de paraître plus grands et meilleurs que leurs semblables et d’acquérir une bonne renommée.

(1.15)
Ceux qui font le plus de bien sont ceux qui en parlent le moins. Les enfants de Dieu agissent bien sans s’en vanter, obéissant à ses lois.

(1.16)
J’espère que vous vous garderez toujours de toute tyrannie et oppression, que vous travaillerez sans relâche jusqu’à ce que règne la justice dans tous les pays, que vous conserverez un coeur pur et des mains nettes de toute action injuste. C’est la condition requise pour vous approcher de Dieu et c’est ce que j’attends de vous.

Causeries d’Abdu’l‐Bahá à Paris –  1911

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s