FÊTE DU RIDVÁN – LA DÉCLARATION DE BAHÁ’U’LLÁH

 ARTICLE PARU DANS LE MAURICIEN | 20 APRIL, 2016 – 15:00 | PAR BUREAU DES AFFAIRES EXTÉRIEURES DE LA FOI BAHÁ’ÍE

 

Les Bahá’ís à travers le monde célèbrent la Fête du Ridván du 20 avril au 1er mai 2016. Ce fut durant ces 12 jours que Bahá’u’lláh fit sa Déclaration publique en 1863 dans le Jardin de Ridván, à Baghdád, Irak.
BAHÁ’U’LLÁH, dont le nom signifie la GLOIRE DE DIEU, déclara publiquement qu’Il était le Promis de Dieu annoncé par le Báb – Son Précurseur – et avant Lui par tous les autres messagers de Dieu et dont l’avènement fut prédit dans toutes les Écritures saintes du passé.
Ces douze jours que Bahá’u’lláh passa dans le jardin du Ridván (Jardin du paradis) sont célébrés dans le monde bahá’í comme la plus joyeuse de toutes les fêtes.
Cette Révélation fut faite avant que Bahá’u’lláh entame son deuxième bannissement de Baghdád à Constantinople en Turquie.
Les énergies spirituelles libérées au moment de la déclaration de Bahá’u’lláh conférèrent une toute nouvelle capacité au genre humain, permettant à chaque individu quelle que soit son éducation ou origine, de reconnaître le message de Dieu pour ce jour et de jouer son rôle dans l’établissement d’une civilisation divine englobant l’humanité entière.
La Foi de Bahá’u’lláh devrait en effet être considérée comme le point culminant d’un cycle, comme le stade final d’une série de révélations successives, Révélations préliminaires et progressives.
Cette Révélation divine qui fut octroyée à l’humanité à cette époque  était inaperçue par la vaste majorité de l’humanité. Car ce fut une Révélation, infiniment précieuse, divinement ordonnée, glorieuse dans son essence, dramatique par les circonstances de sa naissance, majestueuse par la personne de son Porteur, distinguée par l’universalité de son message et incomparablement riche par la multitude de Ses écrits.
Bahá’u’lláh, s’adressant à sa propre génération, a affirmé la nature immuable de la fondation qu’il a posée pour le genre humain:
« Ô vous, enfants des hommes, le but fondamental qui anime la foi de Dieu et sa religion est de sauvegarder les intérêts de l’espèce humaine et d’en promouvoir l’unité. Tel est le chemin droit, la base fixe et immuable. Ce qui est édifié sur cette base, ni les changements et les hasards du monde ne pourront jamais en diminuer la force, ni la révolution des siècles sans nombre en miner la structure. »
Jamais auparavant dans l’histoire des religions, trouvons-nous une Manifestation de Dieu qui a laissé à la postérité des tablettes écrites de sa propre main. En plus, innombrables sont les tablettes en forme d’exhortations, de prières et de méditations que Bahá’u’lláh a écrites et qui constituent la partie la plus précieuse des Écrits sacrés bahá’ís.
Ses écrits sont considérables dans leur variété et sont révélés sous différentes formes et styles, traitant chaque aspect des besoins de l’homme, physiques comme spirituels, et ouvrant à ses yeux un grand panorama de connaissance et de sagesse. Pourtant ses écrits sont simples à comprendre, à condition que le cœur soit pur et sanctifié. La compréhension de la révélation de Bahá’u’lláh ne nécessite pas un savoir universitaire ; tous peuvent reconnaître son origine divine et comprendre ses enseignements.
Dans un des extraits de Ses écrits on trouve ceci : « Tous les hommes ont été créés en vue de faire progresser une civilisation en constante évolution. »
La Foi bahá’íe est peut-être unique en ce qu’elle accepte sans réserve l’authenticité des autres grandes religions. En parcourant ses écrits on voit clairement que les messagers de Dieu avant lui tels qu’Abraham, Krishna, Moïse, Zoroastre, Bouddha, Jésus et Mohamed sont tous d’authentiques messagers d’un seul Dieu. Les enseignements de ces Messagers divins sont considérés comme des chemins conduisant au salut et contribuant à la « progression d’une civilisation en constante évolution ».
Tout en célébrant ses jours saints, les Bahá’ís éliront durant les 12 jours de Ridvan, les conseils locaux et nationaux. Ces corps administratifs bahá’ís sont des institutions fonctionnant au niveau local et national pour promouvoir l’unité, diffuser les enseignements et administrer les affaires de la communauté.
La Foi Bahá’íe est présente sur toute la planète après un siècle et demi de la déclaration historique de Bahá’u’lláh en 1863.  Elle est la religion la plus répandue géographiquement après le Christianisme selon l’Encyclopédie Britannica.
Joyeuse fête de Ridván à tous!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s